Cette semaine

Autres Interviews



Un commentaire?

Chronique(s)

  • Ca Me Vexe
  • Liste des interviews » Interview de Mademoiselle K

    Le 05 Juin 2008
    Par Pierre DERENSY
    Mademoiselle K revient en force avec son nouvel album ? Jamais La Paix ? qui dans son titre porte d?j? beaucoup d'espoirs, de fureurs, d'indocilit?s comme seul le rock est capable d'engendrer. Cette gazelle longiligne a encore des choses ? d?montrer suite au r?el engouement qui est apparu ? la sorti de ? Ca me Vexe ?. Plus libre, plus femme, plus extr?me et certainement moins ?vident ? appr?cier mais au combien salutaire concernant l'exemple type d'une ?volution de carri?re.

    Qu'est ce que t'a apport? le d?collage en fl?che qui t'es arriv? avec ? Ca me Vexe ? ?
    Mlle K : ?Une grande joie tout d'abord, ensuite de bonnes bases pour le deuxi?me album. C'est important car j'essaye de pousser les portes de mani?re plus brutale sur ce second opus et gr?ce ? quelques concerts de pr? tourn?e je me rends compte que le public r?pond favorablement. J'imagine que le fait de me conna?tre d?j? est un bon tremplin, c'est pour cela d'ailleurs qu'ils adorent d?j? ? Click Clock ? ou ? Grave ?. D'ailleurs quand on encha?ne ces 2 chansons les gens sentent que l'on part vers un truc plus lointain. ?

    Si tu devais me d?crire cette chanson in?dite tu en dirais quoi ?
    Mlle K :
    ?D?j? que ce n'est pas un single (rire). Mais c'est une chanson typique qui se marque sur la gueule des gens. Elle est ?vidente, directe. Malheureusement elle n'est pas ?ditable dans les cadres de la radio. J'aime aussi ? Maman XY ? car elle a un cot? anti-chanson, elle n'est pas vraiment chant?. ?

    Justement le terme anti-chanson par rapport au premier disque est une tr?s bonne d?finition ?
    Mlle K :
    ?Dans la fa?on de parler plus que de chanter : oui. J'utilise beaucoup ce parl? chant?. On peut toujours faire d'une chanson un titre de vari?t? : il te suffit pour ?a de remettre un refrain porteur : 3,4 fois. Personnellement je pr?f?re de loin ne pas surcharger un titre et que l'auditeur puisse remettre la chanson plut?t que de le bassiner avec la m?me phrase en forme de gimmick. Je me soucis de l'?quilibre d'une chanson. Ce qui m'insupporte c'est d'entendre une chanson o? tout est dit en 2 minutes 30 et que tu as pendant 2 minutes le refrain en boucle.?

    Tu aimes bien ce qui est bref ?
    Mlle K :
    ?J'aime bien ce qui est direct et surtout je d?teste ce qui est de trop. Ce qui d?borde et d?passe est certainement l'une des plus grosse faute de go?t que l'on puisse faire en musique. et ailleurs aussi. C'est hyper important de savoir s'arr?ter au bon moment. ?

    C'?tait une demande de ta part de partir en pr? tourn?e ?
    Mlle K :
    ?Nous avions d?j? fait ?a pour le premier album. Il n'y a pas de r?gle. J'aime faire de la musique pour le rapport que cela procure ? l'autre. D?j? lorsque nous enregistrions j'ai donn? 2 concerts sur Paris, ? la derni?re minute dans des petits clubs. Quand on est arriv? en studio nous avions 4 chansons que nous avions faites en concert, ensuite j'avais quelques phrases, des m?lodies mais je suis rest? pendant longtemps ? tourner ces ?l?ments dans tous les sens. Ces 8 autres titres ont ?t? fait entre Octobre 2007 et Janvier 2008. Je voulais utiliser la complicit? de mes musiciens et ne pas souffler, ce qui fait que nous sommes tous compositeurs. ?

    Mademoiselle K est devenu un groupe ?
    Mlle K :
    ?Sauf sur ? Alors je Dessine ? c'est moi qui l'ai faites. Je l'ai faites seul. J'avais besoin ? ce moment l? de me retrouver sans le groupe. J'ai tellement voulu cet esprit de groupe que je n'ai pas eu le temps de me reconqu?rir ? moi ? toute seul. A un moment en tant que compositeur je me suis senti perdue. C'est bizarre car ? Jamais la Paix ? je l'ai voulu et je l'ai subi, le groupe je l'ai voulu et je l'ai subi et ? un moment c'?tait trop. Quand je dis je l'ai subi c'est pour te dire que lorsque je veux quelque chose : je le veux enti?rement et jamais ? moiti?.?

    C'?tait dur de leur avouer ce besoin de solitude pour cr?er ?
    Mlle K :
    ?Ce sont eux qui me l'ont sugg?r?s. Je trouvais ?a d?plac? qu'apr?s avoir tant souhait? un groupe je leur demande de reprendre la place que j'avais toute seule. J'?tais totalement coinc?. Dans les instrumentaux et en qualit? de guitariste j'?tais l? mais comme chanteuse et auteur j'?tais perdu. J'?tais paum? entre le premier jet qui arrive en 10 mn et la chanson avec les 4 couplets. J'?tais en d?calage entre l'auteur qui calait et ce qui se passait musicalement et qui ?tait tr?s fertile.?

    Tu te reconnais dans l'id?e d'?tre un moteur pour les autres ?
    Mlle K :
    ?Dans le bon sens comme dans le mauvais. Si je suis mal lun? ils le seront et si je suis ? fond ils auront la p?che. Je sais que si je suis pas l? pour faire une chanson ils ne la feront pas ? ma place, ce qui est normal. Mais attention ils m'ont beaucoup soutenu. En cr?ant une structure ? la chanson ils m'ont permis de trouver les solutions pour avancer. J'avais l'habitude que le texte m?ne le titre, il m'a fallu apprendre ? mettre des paroles sur de la musique. Dans la longue tradition du jazz et de l'improvisation qui devient un morceau quasi parfait.?

    Sur cet album il y a beaucoup de souffrances ?
    Mlle K :
    ?Oui mais ce fut une souffrance transcend?e. Elle m'a permit d'aller au-del? de mes limites. Il faut dire que j'ai d?couvert tout ce qui est promo, encha?nement des concerts, et j'ai compris que m?me si tu es un artiste tu dois travailler comme tout le monde. Je suis devenu adulte sur beaucoup de points. Bien sur il y a toujours le rapport avec l'autre, les trucs de couple mais il y a du neuf avec le ? nous ?. Et ce ? nous ? c'est le nous du groupe. Il n'y a pas que mon nom. J'?cris pour nous 4.?

    Tu penses d?j? ? l'avenir ?
    Mlle K :
    ?Bizarrement, le disque n'est pas encore sorti mais j'ai d?j? des aspirations pour le prochain. Dans la texture sonore. Sur le premier il y avait les codes du rock. Sur celui l? j'ai dig?r? tout ?a et je reviens ? mon bagage classique avec l'?nergie du rock. Mes musiciens m'ont appris cette culture Led Zep' et moi un morceau de Mozart. Je suis tr?s contente qu'il n'y ai pas de conflit entre ces 2 formations. On est toujours d'accord sur la mani?re de faire de la musique. J'ai d?teints sur eux comme eux sur moi.?

    J'ai l'impression que sur le premier disque on pouvait s'identifier plus facilement ?
    Mlle K :
    ?C'est ce que j'appelle le truc moins direct. J'adore m?langer les chansons instinctives et droites et celles qui mettent du temps ? s'apprivoiser. M?me si sur sc?ne je m'aper?ois que le public me suit. Il y a des chansons moins ?videntes mais ces titres l? je les porte plus. Je fais attention ? ce que je dis, j'articule plus afin que les gens comprennent tout. Je peux imaginer que ce disque va perturber le public mais uniquement celui qui me conna?t ? travers ? Ca me Vexe ? et ? Jalouse ?. Ceux qui m'ont vu en concert vont comprendre le prolongement. ?

    Propos recueillis par Pierre DERENSY

    Vos réactions (nombre de commentaire(s) : 0)  

    *
    Code image (a ressaisir) : *
    Commentaire *

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan