Cette semaine

Autres Interviews



Un commentaire?

Liste des interviews » Interview de Fabien Cahen

Le 13 Mars 2007
Par Pierre DERENSY
Fabien Cahen aime le rock. Cela s'entend. Dans un m?lange de Queen Of The Stone Age, de Coldplay, de B'52 voir m?me un peu punk avec un cot? droit et accrocheur, il livre son album ? Marchand de Loup ? apr?s ?tre rest? pendant longtemps le guitariste derri?re l'artiste. Le voil? tel qu'en lui m?me.

Quand je lis ta biographie, je vois que tu as ?t? influenc? par Jean Jacques Goldman ou Pearl Jam en mati?re de musique et Brel et Ferr? pour le cot? texte, qu'en est il vraiment ?


Fabien Cahen: ?Alors ?a Brel et Ferr?, je ne sais pas qui a not? ?a mais il faut l'enlever, parce qu'en fait ce sont mes parents qui ?coutaient ces chanteurs. bien que Ferr? quand j'?tais avec Cox, nous avions repris une chanson qui s'appelle ? L'Anarchiste ?. Ce ne sont pas des gens que j'?coute en r?gle g?n?rale. Oui mes influences viennent de la musique anglo-saxonne, mais pas seulement. L? j'ai particip? aux Aventuriers d'un Autre Monde et j'ai trouv? un r?el bonheur ? me plonger dans la musique de Cali, alors qu'au d?part, ce n'?tait pas forc?ment mon truc. J'ai compris beaucoup de choses aussi en accompagnant Rapha?l, j'ai compris la puissance et l'impact de ses chansons en rentrant du coup dans ? sa maison ?. Bashung aussi qui m'a appris ? enlever tous les codes. Avec sa mani?re d'ovni artistique qui reste m?lodieuse mais sans structure : couplet-refrain. ?

Tu faisais auparavant partie de Cox, pourquoi ne pas avoir continu? ?

Fabien Cahen: ?Je sentais que cela se finissait et que si on s'acharnait ? poursuivre, on aurait fini par se f?cher. J'ai donc pr?f?r? rester sur une belle histoire.?

Plut?t que d'?crire ? il faut tourner la page pour conna?tre la fin de l'histoire ? en exergue de ton livret, peut on dire que pour Fabien Cahen, c'?tait indispensable de tourner la page pour d?buter l'histoire ?

Fabien Cahen: ?Cette phrase ? il faut tourner la page pour conna?tre la fin de l'histoire vient d'une r?flexion d'un ami. Elle a fait partie de moi, elle a tourn? dans ma t?te pendant la p?riode de l'album et elle m'a fait avancer. ?

On t'a souvent demand? de faire simplement guitariste d'un groupe ?


Fabien Cahen: ?Oui. Par exemple il y a 8 ans Nicolas Sirkis m'appelait pour ?tre le guitariste d'Indochine. Et j'ai dit non. Mais il l'avait tr?s bien pris car je d?butais l'aventure de Cox et il nous avait pris en premi?re partie de ses concerts. Aubert aussi aimerait bien m'avoir dans son ?quipe.?

Il te manquait le bonheur d'?tre artiste ? part enti?re ?


Fabien Cahen: ?Je pense surtout que je n'aurais pas ?t? heureux car on ne m'aurait s?rement pas donn? une place de compositeur, mais juste de guitariste. J'aime l'id?e aussi d'offrir aux gens mes m?lodies et mes chansons, plus qu'un son de guitare. J'ai toujours eu envie d'aller plus loin que ?a.?

Avec ce disque on a l'impression que tu quittes l'adolescence pour devenir un adulte responsable ?


Fabien Cahen: ?Alors l? totalement ! c'est vraiment ?a. J'ai grandi, m?ri. Ca fait du bien de vieillir. M?me si je ne dis pas vieillir mais grandir. C'est un pas de plus pour se conna?tre. Je prends chaque jour qui vient comme une vraie ?tape, sans chercher ? tout comprendre de moi-m?me en 1 seconde. Ce n'est pas bien de conna?tre la fin avant de conna?tre le d?but de l'histoire. Je suis content que l'on ne me voit plus comme un adolescent gr?ce ? cet album. C'est pour ?a aussi que j'ai d?cid? de partir en solo : c'est pour ne plus tra?ner cette image.?

Mais c'est aussi se retrouver en terrain d?couvert sans personne pour se cacher ?

Fabien Cahen: ?J'?tais pr?t je crois. Je voulais rentrer seul sur sc?ne. M?me pour une discussion avec les journalistes. Avec Cox, je me cachait effectivement derri?re les autres mais en fait j'avais des choses ? dire. Quand j'?tais jeune, j'?tais un gar?on tr?s taciturne et j'ai mis beaucoup de temps ? me l?cher, ? me d?sinhiber, j'ai pris confiance ? moi sans me cacher dans un groupe.?

Le loup est rentr? d?finitivement dans sa tani?re ou le mouton s'est m?tamorphos? ?


Fabien Cahen: ?(Rire) Ecoute je te laisse avec cette phrase.?

Comment expliques-tu ta complicit? artistique avec Zazie et qu'elle perdure, malgr? votre s?paration ?

Fabien Cahen: ?Je ne sais pas, c'est la premi?re ? qui je faisais ?couter mes chansons et j'?tais le premier ? entendre les siennes. M?me si on ne vit plus sous le m?me toit, il y a une forme de respect, de confiance, de tendresse entre nous. Artistiquement on se fait beaucoup confiance.?

C'est du reste tr?s touchant de vous retrouver tous les 2 sur ? La Passion ? ?


Fabien Cahen: ?On a pass? nos limites personnelles et donc il n'y a plus de limite. En plus cette chanson, ce duo a ?t? enregistr? apr?s notre s?paration, c'?tait donc tr?s ?trange de la retrouver pour une chanson. Et pourtant cela s'est pass? avec beaucoup de complicit? et de tendresse. Elle est pas venu 1 jour apr?s moi faire une voix. Nous l'avons chant?e ensemble.?

Est ce que tu crois en Dieu ?


Fabien Cahen: ?Absolument pas. Je pense que c'est une invention pour les pauvres. Dieu est le psy du peuple. La religion est le premier business du monde. Ma vision est tr?s violente mais par contre je partage un grand plaisir avec ma fille de rentrer dans une ?glise pour essayer de capter la s?r?nit? du lieu par rapport ? la temp?te ext?rieure.?

Tu m'as parl? des Aventuriers d'un Autre monde mais qu'est ce qui t'a marqu? ?

Fabien Cahen: ?Qu'ils t'accueillent les bras ouverts. Qu'ils partagent avec toi, qui est guitariste. C'?tait un travail p?rilleux. Car tu devais entrer dans leur musique tout en donnant une part de toi.?

Propos recueillis par Pierre DERENSY

Vos réactions (nombre de commentaire(s) : 0)  

*
Code image (a ressaisir) : *
Commentaire *

 


Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan