Plus d'infos

Style

Rock

Tracklist

Volume n?1

01/ Varsovie - Varsovie
02/ Varsovie - Ceux qui sont en laisse
03/ Varsovie - Je suis le Christ
04/ Varsovie - Que tout est noir
05/ Varsovie - Dis-moi qui sont ces gens
06/ Varsovie - Goraszewska
07/ Varsovie - Je suis perdu
08/ Varsovie - An?anti
09/ Varsovie - On meurt de toi

Volume n?2

01/ L'Alhambra - Chanson pour mon enterrement
02/ L'Alhambra - Au-del? du brouillard
03/ L'Alhambra - Au-del? du brouillard th?me
04/ L'Alhambra - Je cherche encore
05/ L'Alhambra - Les bars du port
06/ L'Alhambra - A l'Alhambra
07/ L'Alhambra - Quand on perd son amour
08/ L'Alhambra - L'abattoir
09/ L'Alhambra - On s'endort sur des braises
10/ L'Alhambra - Tango

Volume n?3

01/ Paris - Jeunesse l?ve-toi
02/ Paris - S'en aller
03/ Paris - On a pas la thune
04/ Paris - Alice
05/ Paris - Le cavalier sans t?te
06/ Paris - Putains vous m'aurez plus
07/ Paris - Des mar?es d'?cume
08/ Paris - Intro
09/ Paris - Toi tu dis que t'es bien sans moi
10/ Paris - Kasia

Date de sortie

Avril 2008

Label

NC

Site officiel




Un commentaire?


Les autres albums

  • Jours étranges (2008)
  • Vasovie - L'Alhambra - Paris (2008)
  • Paris (2008)
  • God blesse (2002)
  • A découvrir


    D?portivo
    Deportivo


    Grace
    Hall Of Mirrors


    Jawhar
    When the rainbows call my rainbow

    Liste chroniques » Rock » Saez - Vasovie - L'Alhambra - Paris

    chroniqué le 25 Avril 2008
    D?cid?ment, en ce moment, je suis dans le flou le plus total lorsque s'engage une conversation qui a un rapport ? la musique, aux artistes qui sortent encore des disques. Je m'accroche souvent ? des bribes de mots et je ne comprends pas le sens des phrases. Hier encore, mon ami me parlait de ? 16 ? et je me demandais bien qui ?tait ce double 8 dont le dernier album n'?tait pas ? gay ?. Comme mon pote est homosexuel, je me suis m?pris sur ce qualificatif en imaginant que les p?d?s ?taient herm?tiques aux math?matiques. Jusqu'? ce que je pige, au bout de l'?coute de son triple album, qu'il me parlait de ? Saez ? et du chagrin qui suinte dans pratiquement tous les titres.

    Certes, Damien Saez ne sera jamais B?zu, il y aura toujours les pro et les anti, et j'imagine fort bien ce gar?on se laisser le droit de d?tester m?me ceux qui l'aime, et appr?cier ceux qui le d?teste. Alors voil?, je suis partag?. Si j'?coute ? Paris ? le c?t? ?corch? vif ? hauteur de guitare s?che, la mani?re de poser des mots sur une m?lodie froide, le single ? Jeunesse L?ve-toi ? ou ? On a Pas la Thune ?, les orchestrations ?pur?es : j'appr?cie. J'aime les histoires d'amours sinueuses comme il les chante si justement ; exemple type ? Toi tu dis que t'es Bien sans moi ? ou ses descriptions de l'?tre f?minin via un piano qui file paresseusement. Par contre, si vous vous procurez le triple album : ? Varsovie -L'Alhambra-Paris ? le voyage risque d'?tre long. 2 disques sur 3 qui sortent quasi en format maquette, c'est du cadeau mais il est indispensable alors d'avoir la science de jeter ce qui est de trop. Je m'explique, j'ai l'impression d'avoir Brel ou Barbara sur quelques titres mais malheureusement aussi, les tics de Myl?ne Farmer sans le c?t? paillette. Sur le m?me principe que Tim Burton, on se demande, pour faire plaisir aux gothiques, ce qu'il serait pr?t ? inventer quitte ? perdre une vraie personnalit?. Pour les auditeurs un peu plus ? pointus ? parfois la folie d'Antonin Artaud r?sonne au fil de ces 29 chansons.

    Au final, cette impression de mutiler sciemment une carri?re me plait fortement. A force de se planter des clous dans les poignets, je vais le prot?ger de toutes les vis. Mais ceci est une histoire de quincaillerie et je connais mon c?t? vieux punk qui crie ? bravo ? aux fous sans avenir. D?sol? d'avoir parl? de choses et d'autres, d'avoir compar? l'artiste ? d'autres, mais l'absence de livret dans le disque ne me permet pas de d?velopper s'il y a des featurings ou des musiciens collaborateurs. Damien Saez ? parole et musique ? sur le CD me fait penser qu'il a tout r?alis? lui-m?me, ce qui prouve une fois encore le talent du jeune homme.

    Rock / Chronique par Pierre DERENSY

     

     

    Vos réactions (nombre de commentaire(s) : 0)  

    *
    Code image (a ressaisir) : *
    Commentaire *

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan