Plus d'infos

Style

Rock

Tracklist

1/ 13 D?as
2/ Tristeza Maleza
3/ Politik Kills
4/ Rainin In Paradize
5/ Besoin de la lune
6/ El Kitapena
7/ Me llaman calle
8/ A Cosa
9/ The Bleedin Clown
10/ Mundor?v?s
11/ El Hoyo
12/ La Vida T?mbola
13/ Mala Fama
14/ Panik Panik
15/ Otro Mundo
16/ Piccola Radiolina
17/ Y Ahora Que ? (bonus track)
18/ Mama Cuchara (bonus track)
19/ Siberia (bonus track)
20/ So?e Otro Mundo (bonus track)
21/ Amalucada Vida (bonus track)

Date de sortie

Septembre 2007

Label

Because

Site officiel




Un commentaire?


Les autres albums

  • Radio Bemba Sound Systeme (2008)
  • Proxima Estacion:Esperanza (2008)
  • Politik Kills (2008)
  • La Radiolina (2007)
  • Proxima Estacion Esperanza (2001)
  • Clandestino (1998)
  • A découvrir


    Elliott Smith
    From a basement on a hill


    Martina Topley Bird
    The blue god


    The Pigeon Detectives
    Wait For Me

    Liste chroniques » Rock » Manu Chao - La Radiolina

    chroniqué le 22 Septembre 2007
    Cet album est peut ?tre la preuve que la galette CD n?est plus le seul moyen de faire passer un message pour un musicien. Ayant diffus? ses chansons sur le net via myspace ou son site personnel : manuchao.net, par bout de 4 pistes mix? ou remix?, Manu dit ciao d?finitivement au sacro-saint syst?me qu?il avait d?j? reni? depuis un certain nombre d?ann?es.

    Alors que pouvons nous retirer de ce nouvel album ? traditionnel ? ? Le retour au rock et au riff de guitare qui remplace le pimpon des sir?nes de Bamako. Ce nouveau gimmick dans le sac ? dos, Manu N?gra signe un come-back ?lectrique world. ?Rainin In Paradize ? qui avait ouvert la marche r?volt? de ce citoyen du monde nous a accompagn? tout l??t?, le d?but de l?album est rationnel bien qu?il soit (et ce depuis ?Clandestino?) impossible de savoir si Manu Chao souhaite nous voir danser sur ses chansons, organiser des forums alter mondialistes ou d?valiser les disquaires sp?cialis?s en bruits d?inconnus sortis du dessous du volcan d?Am?rique Latine.

    Son ?Portunol? entre espagnol et portugais n?a pas le m?me pouvoir que la langue invent? d?un Nosfell ou le rap intelligent d?un James Deleck (j?y reviendrais dans une autre chronique). Dans le reste de l?album ce voyageur incorrigible s?est peut ?tre perdu en route ? force de tourner dans des bus au diesel. La contestation de la bureaucratie Bush et de l?imp?rialisme nord-am?ricain c?est bien mais ?a demande du s?rieux, s?rieux qui manque peut ?tre ici. On sent bien que le cactus pique encore au cul et nous oblige ? y croire mais le c?ur n?y est plus.

    La r?volution ne passera pas par ? La Radiolina ?, reste que le programmateur de cette radio a une track-list foutraque qui plaira au petit occidental ou au fanatique asiatique. Peut ?tre qu?on ne change pas une formule qui gagne et qui f?d?re un nouvel ?tat d?esprit qui est une institution qu?on ne critique pas.

    Rock / Chronique par Pierre DERENSY

     

     

    Vos réactions (nombre de commentaire(s) : 0)  

    *
    Code image (a ressaisir) : *
    Commentaire *

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan