Cette semaine

Autres portraits



Les autres albums

  • Nos premières Vacances (Bande Originale du film) (2011)
  • Pardon my french... (2011)
  • Les portraits » June Hill

    A l’origine, June Hill était un duo folk minimaliste inspiré par les ballades éthérées de Dylan et de James Taylor.

    Tom et Amo, deux chanteurs aux voix aussi complémentaires que dissemblables, modelèrent ainsi en quelques mois une quinzaine de chansons tendres et aux saveurs douces-amères.

    Quand peu après, Youc et Jérôme, respectivement batteur et bassiste, rejoignirent les deux barbus sur la colline, l’essence même de leur musique évolua rapidement vers un son plus blues et rock, et forcément plus personnel.

    Les chœurs de Neil Young sur «Harvest» ont dès les débuts du quatuor orienté le travail des voix et donné le ton pour la suite : un groupe a quatre chants portés par une multitude d’instruments ayant fait le son de la musique américaine.
    Au delà de la traditionnelle guitare folk ou électrique, on peut y entendre du banjo, de la mandoline, de l’harmonica et même de la guimbarde.

    « Pardon my french… »(Chimere/Believe Digital), 5-titres enregistré deux mois à peine après la formation du quatuor, est une photographie en noir et blanc d’un projet en constante évolution. Les couleurs se sont affinées après… Après une bonne cinquantaine de concerts à Paris et ailleurs, après de nombreuses sessions acoustiques pour de nombreux blogs et autres radios, après de nombreuses répétitions sauvages et acharnées.

    Beaucoup d’influences se croisent et se bousculent dans June Hill, notamment cette musique américaine hirsute et blanche du bayou. On peut aussi y trouver une certaine vision décalée du blues à la Beck ou Cake, mais toujours portée par une écriture mélodique résolument pop. Dans ce groupe, un morceau part toujours d’un seul personnage pour finir par une pièce à quatre mains… ou plutôt une pièce a quatre voix, quand Youc cesse de travailler ses gammes sur la guimbarde.

    Un peu toujours sur la route, et le fond de la musique entre deux chaises, June Hill en somme c’est une histoire de l’errance et des amours perdus. Une histoire parfois un peu déglinguée, une histoire de nos rêves bizarres et de gens rencontrés au détour d’une pinte, une histoire écrite sur un coin de table collant et poussiéreux.

    Pas le temps de se poser : il faut chercher, écrire, jouer…


    http://www.JuneHillMusic.com

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan