Cette semaine

Autres portraits



Les autres albums

  • M?lancolie Fr?n?tique (2009)
  • Les portraits » Cyrz

    A trop se cacher derri?re sa batterie, sa barbe ou ses lunettes noires, il fallait bien que Cyrz s?expose t?t ou tard ? la lumi?re?


    Et sur son premier album ? Un morceau de mon avenir ?,m?me si c??tait ? la lumi?re d?une chandelle, au fond d?une grange, les cheveux couverts de paille, les chansons se tenaient l?, debout, dans la p?nombre, attendant sagement que quelqu?un entrouvre la porte pour aller prendre l?air?


    Folk, Cyrille Paraire l?est assur?ment, comme on peut l??tre quand on vient d?un petit village de la Dr?me nomm? Mont?l?ger, ?lev? pr?t du bruit du ruisseau voisin, une guitare dans la main, des cailloux dans l?autre . Et sa campagne ressemble ? s?y m?prendre ? la campagne am?ricaine, terre de h?ros revendiqu?s par tant d?apprentis chanteurs? Cyrz a donc rev?tu un moment les habits folk de Neil Young, mettant sa po?sie grin?ante au diapason de ses accords cisel?s, et persuad? depuis l?arriv?e de quelques aventuriers du verbe chez Lithium (Dominique A, Bertrand Betsch, J?r?me Mini?re?) qu?on pouvait chanter en fran?ais sans ?tre ridicule.


    Comme chez ces mod?les avou?s, le d?pouillement sc?nique et musical semble lui convenir, la solitude le prot?ger. Mais de Neil Young, il garde surtout au fond de lui des envies d??vasions ?lectriques comme on porte un lourd secret, qui sortira un jour, forc?ment?. Car ? l?int?rieur, ?a gronde ! Des cassettes, des dizaines de d?mos, des bribes de concert en groupe nous avaient mis la puce ? l?oreille : les chansons de Cyrz ?taient d?sormais pr?tes ? quitter le terroir pour affronter la ville ! Oh non pas que le propos ait chang? : on ne change pas comme ?a une ?criture aussi personnelle, aussi incisive, mais capable pourtant de parler ? chacun?Car ses chansons ne sont pas des chansons d?amour : elles questionnent sur les travers de l?amour et sur ses cons?quences! Car ses chansons ne sont pas des chansons sur l?amiti? : ce sont des chansons amicales, d?coupant au scalpel la chair fragile des relations humaines.


    Et si ses chansons sont un peu noires, elles sont de cette noirceur qui les rend lumineuses. Alors voil? que s?op?re en douceur la m?tamorphose : Cyrz ne retiendra plus rien, il ira au bout de ses id?es et de ses humeurs sur ? M?lancolie Fr?n?tique ?, 2e album sur le point de s??grainer aux quatre vents. Port? par des arrangements de cordes et de cuivres (trompettes et banjos caracolent all?grement de concert), des choeurs, l?album r?ussit la prouesse de rester fid?le ? l?univers de son cr?ateur en s?aventurant hors des sentiers balis?s de ses d?buts. Mike (Dionysos), dynamiteur en chef de cet ambitieux projet, apporte ses rythmiques hip-hop (Pardon Messieurs Dames) et groovy (Sursis, Beyrouth, C?est pas l?amour ? boire), gardant ses plus belles cordes pour les morceaux un peu plus intimistes (Je reste l?, Double Infid?lit?).


    D?complex?es, les chansons de ce deuxi?me album, confirment ce que l?on pensait depuis le d?but : le chanteur dr?mois d?autant plus attachant. Les cheveux au vent, les lunettes de soleil sur sa barbe en bataille, Cyrz attend d?sormais patiemment son heure, un pied dans le ruisseau, l?autre sur le bitume, des fleurs dans une main et des cailloux dans l?autre. ? M?lancolie Fr?n?tique ? est pr?t?.Jamais titre d?album n?avait si bien r?sum? son auteur !

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan