Cette semaine

Autres portraits



Chronique(s) du meme artiste

  • Entre ciment et belle ?toile
  • Les autres albums

  • Entre ciment et belle ?toile (2006)
  • Les portraits » Keny Arkana

    PREMIERS MOTS


    1996 : Keny Arkana commence ? rapper pour ses camarades de foyer. Du mal ? parler des choses qui font mal, alors Keny les rappe, tout simplement. 2006 : Elle met la touche finale ? son premier album, le tr?s attendu ? Entre Ciment Et Belle Etoile ?. Entre-temps ? De nombreux voyages improvis?s, pour d?couvrir le monde par elle-m?me, plut?t que dans les livres. Des rencontres aussi, avec des personnes qui partageaient la m?me soif de libert? et le m?me refus de voir l??conomie prendre le pas sur les valeurs humaines. Et puis, toujours, l??criture et la musique pour exprimer ses utopies, ses convictions, sa col?re, et puis ses doutes.

    ? Je viens de l?incendie, regarde les br?lures de mon ?me ; Marqu?e au fer rouge, comment faire, ma m?moire me condamne : des douleurs int?rieures, lancinantes, imp?rissables me bouffent jour et nuit? Comment soigner l?ingu?rissable ? ?
    (? Je Viens de L?Incendie ? )

    Dans ? Entre Ciment Et Belle Etoile ?, toute rage est constructive, la lutte n?est jamais une fin en soi, et la contestation est ins?parable de l?introspection. D?s ? Le Missile Suit Sa Lanc?e ?, suivi de l?effr?n? ? Je Viens De l?Incendie ?, le ton est donn?. Ecorch?e vive, Keny rappe ses plaies avec fougue et conviction. Comme enferm?e trop longtemps, elle l?che tout ce qui lui p?se, impose son rythme ? la musique et entra?ne l?auditeur dans sa course, sans s?attarder sur son propre sort. Elle sait qu?elle n?est pas la seule ? avoir connu les ? violences du syst?me ?, et le r?cit de son propre parcours nourrit une parole qui ne sombre jamais dans l?abstraction.

    Ainsi est l?album. Que Keny ?voque une prise de conscience collective (? Jeunesse du Monde ?), d?plore l?absence d?une contr?e du globe ?pargn?e par les d?rives de notre ?poque (? Sans Terre d?Asile ?), ou appelle ? une remise en question individuelle (? Cueille Ta Vie ?), son discours ne se charge jamais d?id?ologie et demeure r?solument humain. Keny multiplie les points de vue, varie les ?chelles et dresse le portrait d?un monde en mouvement qui n??pargne personne. Elle se met dans la peau d?une adolescente vivant en Argentine (? Victoria ?, avec Claudio Ernesto Gonzalez), incarne la rue pour d?noncer la glorification dont celle-ci est l?objet (? La M?re des Enfants Perdus ?), raille le double discours des hommes politiques (? Nettoyage au K?rcher ?) ou met en sc?ne une galerie de personnages qui se croisent un matin face ? un arr?t de bus (? nouveau ? Cueille Ta Vie ?). Et quand son propos se fait virulent, ? l?image de ? La Rage ?, premier extrait de l?album, ce n?est pas ? la l?g?re, mais bel et bien dict? par l?urgence d?une situation mondiale qui rend impossible tout ?panouissement personnel.

    Port? par l?aspiration d?un changement global, ? Entre Ciment Et Belle Etoile ? renferme ?galement les questionnements de son auteur. Car, comme elle le chante dans ? Clou?e Au Sol ?, ? changer le monde commence par se changer soi-m?me ?. Mais l?harmonie int?rieure est souvent difficile ? atteindre, alors Keny se livre, avec retenue, mais bien d?cid?e ? faire la paix avec ses tourments. Dans le triptyque ? Entre Les Lignes ? (? Clou?e Au Sol ?, ? Une Goutte de Plus ?, ? Pri?re ?), elle expose ses failles, explore ses doutes et nuance ses affirmations, cristallisant ce balancement permanent entre la poursuite d?une aventure collective et celle d?un parcours personnel, la force de ses convictions et sa crainte de l?avenir, alors que sa foi appara?t comme un pilier in?branlable. L?expression de ses tiraillements culmine avec le d?chirant ? Je Suis La Solitaire ?, marqu? par cette confession : ? La vie m?a jet?e dans la nuit, puis m?a laiss?e seule ; je suis la solitaire m?me avec le c?ur rempli de fr?res et s?urs ?. La tristesse perce, comme trop longtemps contenue, et c?est apais?e que Keny d?livre une ultime ? Pri?re ?.

    Tout au long de l?album, la richesse des textes est mise en valeur par les compositions soign?es d?une palette ?tendue de producteurs (Enterprise, Karl Colson, Kiloma?tre?), ? laquelle s?ajoute la contribution de Keny pour le titre final. N?h?sitant pas ? sortir des barri?res du rap, les musiques s?enrichissent d?instruments et se font souvent organiques, comme lors de l?acoustique ? Clou?e Au Sol ?, bas? sur une composition originale de Vgtah, durant lequel Keny est accompagn?e ? la guitare par DJ Truk. Et, r?guli?rement au cours de l?album, les quelques mots qu?elle chantonne pendant un refrain ou en conclusion d?un titre am?nent une touche m?lodique qui vient d?samorcer la tension, ouvrir la porte ? l??motion et laisser croire au meilleur. Keny nous livre ainsi avec ? Entre Ciment Et Belle Etoile ? un disque ? son image : les pieds sur terre, et les yeux vers le ciel.

    Yacine BADDAY

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan