Cette semaine

Autres portraits



Chronique(s) du meme artiste

  • Le sacre des Lemmings...
  • Les autres albums

  • Le sacre des Lemmings... (2006)
  • Les portraits » T?t

    Les lemmings, vous connaissez ? Ce sont de petits rongeurs, cousins des campagnols, qui vivent principalement dans le nord canadien. Tous les 4 ans environ, apr?s de v?ritables explosions d?mographiques, ces mammif?res disparaissent en masse. Accidents, r?gulation orchestr?e par leurs pr?dateurs, suicides ? Les scientifiques planchent toujours pour tenter de percer le myst?re.

    A partir de cet ?trange ph?nom?ne, T?t?, chroniqueur inspir?, a ?crit et compos? ?Le Sacre des Lemmings et autres contes de la lisi?re?. Douze chansons qui dressent un parall?le avec d'autres mammif?res dont les comportements pourraient bien menacer la p?rennit? du groupe...

    Disque-concept, all?gorie en douze d?clinaisons, recueil de nouvelles ? Libre ? chacun d'y trouver ce qu'il cherche. ? Il ne m'appartient pas de dicter aux gens la mani?re de s'approprier ce que je peux faire. J'essaie juste de distribuer quelques clefs ? confie l'auteur. Ce qui est s?r, c'est que des th?mes comme le racisme, la solitude des d?racin?s, la pr?carit?... parfois effleur?s dans ses pr?c?dents albums (? L'Air de rien ? et ? A la faveur de l'automne ?) apparaissent ici sous un ?clairage diff?rent. ? L'image des lemmings se jetant de mani?re aveugle dans le vide me permet de parler de cette difficult? que nous avons de vivre ensemble, confesse-t-il. ? J'aime me placer sous cette sainte Trinit? : vivre les choses, en rendre compte et les d?fendre sur sc?ne. C'est pour ?a que j'?cris et que je chante ?.

    Ainsi, d?s 1998, ann?e o? il a d?barque ? Paris apr?s une enfance ? Saint-Dizier (dans le nord-est de la France), ce musicien autodidacte propose ses premi?res gammes pop-folk dans les rues, aux terrasses des caf?s ou dans les bars, perp?tuant ainsi l'esprit des songwriters plut?t que celui des griots de son Dakar natal.
    Musicalement, il puise son inspiration dans le blues du delta du Mississippi. ? Parce toute la musique nord am?ricaine de la seconde partie du XX?me si?cle vient de l?. Qu'elle soit d?pouill?e ou tr?s arrang?e. Pour moi, les Beatles, Bob Dylan, Bob Marley, Jimi Hendrix... sont les h?ritiers, les d?positaires de cette culture qui a berc? mon adolescence?.

    Mais revenons ? nos petites b?tes...
    Apr?s un pr?lude musical figurant ? L'Aube des Lemmings ? T?t? ouvre l'album avec ? Fils de Cham ?. Une chanson qui lui a ?t? inspir?e par la lecture de la Bible ! ? J'y ai puis? l'histoire de No? et de ses trois fils Sem, Japhet et Cham. Ce dernier aurait d?couvert son p?re enivr? et nu. Au lieu de couvrir son p?re, il s'empresse de rapporter l'?v?nement ? ses fr?res. No?, furieux, aurait maudit la descendance de Cham. D'apr?s la l?gende, les noirs seraient les h?ritiers de ce fils indigne ?. A partir de cette anecdote, T?t? a cisel? un texte puissant, distanci? et bouleversant sur la situation des noirs dans le monde.
    Pour ? Anna Lee Soleil ?, aux accents orientaux, le propos semble plus l?ger. Cette diseuse de bonne aventure qui officie en lieu et place des confesseurs et psychologues, montre du doigt les failles d'une soci?t? en rupture de dialogues.
    Dans la m?me veine ? Madeleine bas-de-laine ? cultive sa parano?a tandis que ? La Relance ? fustige, sur le mode de la chanson de gestes, les politiques et leurs vaines promesses d'un souriant renouveau. Apr?s le doux-amer ? Comme Feuillets au Vent ?, T?t? se plie ? l'exercice de la chanson d'amour ! Mais celle qu'il adresse ? ? Caroline ? prend une forme volontairement surann?e. ? J'aime cette mise ? distance qui consiste ? recourir ? l'emploi de personnages et de costumes en vrai comme au sens figur?, comme l'emploi d'un langage inattendu peut l'?tre ? explique l'auteur de cette ?pistolaire d?claration. Pour ? A la vie ? la mort ?, il retrouve le plaisir de la guitare-voix avant d'offrir une nouvelle pause musicale glorifiant, sur fond de cordes et d'instruments ? vent, ? Le Sacre des Lemmings ?.
    Dans la seconde partie de l'album, il ?voque successivement les d?racin?s avec une sorte de valse triste baptis?e ? A Flanc de Certitudes ?, la qu?te de l'amour dans ? Mon Tr?sor ?, le rapport ? la route et ? l'itin?rance dans ? Par Monts et Vallons ?, sa passion pour l'image (? Les Visages et les Moments ?) et l'heureux hasard des rencontres ou des retrouvailles (? La Crois?e des Chemins ?). Des morceaux qui se terminent logiquement par une ultime r?f?rence au ?Cr?puscule des lemmings ?.

    Bilan d'une journ?e, d'une vie, d'un si?cle qui s'ach?ve ou d'un autre qui se profile ? ? J'ai voulu que chaque chanson soit diff?rente mais qu'elle renvoie ? quelque chose qui la rend compl?mentaire aux autres ? souligne T?t? qui signe l? un opus qui conjugue ? la fois son amour des ambiances acoustiques, des textes gentiment subversifs lisibles ? plusieurs niveaux, entre optimisme lucide et convictions profondes.
    ? Le challenge ?tait d'avoir des couleurs et des th?mes diff?rents tout en privil?giant la coh?rence. De donner des indices, en permettant au public de finir l'histoire ?.
    Celles que raconte ? Le Sacre des Lemmings et autres contes de la lisi?re ?, sur les rythmes pop-folk-bluesy qu'il affectionne, sont ? l'?vidence universelles et... terriblement humaines.

    Cr?dit photo: Lisa Roze

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan