Cette semaine

Autres portraits



Les autres albums

  • Oai e libertat (2007)
  • Occitanista (2007)
  • 3968 CR13 (2005)
  • Chourmo (2005)
  • Commando Fada (2005)
  • Alollywood (2005)
  • Parla Patois (2005)
  • Massilia fait tourner (inclus un DVD de 2 heures) (2004)
  • Marseille London Experience (2004)
  • Les portraits » Massilia Sound System

    Massilia Sound System secoue le paysage marseillais depuis 1984, avec un franc‐parler retentissant. Ces sept artistes ont l?ambition d?mesur?e de remettre les ?changes culturels debout, en faisant du m?tissage de leur ville une force qui rendrait Marseille capitale de la tol?rance et de la joie de vivre.

    R?veiller les foules, r?unir toutes les g?n?rations? tel est leur credo qui n?a de cesse de se r?pandre gr?ce ? leur musique toujours plus entra?nante et un optimisme qu?ils communiquent avec ardeur lors des concerts.

    Leur musique ? Du raggamuffin marseillais dont eux seuls d?tiennent le secret.
    L?occitan ? Leur langue officielle.
    Le micro ? Un moyen d?expression plus que jamais boul?gant et rassembleur pour la sortie de leur nouvel album qui pr?ne la libert? et rejette l?oppression.
    Les inspirations ? Les richesses culturelles qu?offre Marseille et qui en ont fait un lieu de vie unique.

    C?est aussi cette soif de vie et de libert? que Massilia partage ? l?infini depuis tant d?ann?es avec le public, ce qui donne la couleur de l?espoir ? une id?ologie qu?ils d?fendent avec ferveur.
    Ils le revendiquent dans ce nouvel album intitul? ? ?ai e Libertat ?.


    Massilia Sound System ? ?ai e Libertat (par Gilles ROF)

    De longue. Toujours et toujours. Le Massilia Sound System reprend le micro. ? Parce que d?s que tu arr?tes de vouloir agir... c?est cuit ! ?

    ? De longue ?, titre majeur de ? ?ai e Libertat ?, dixi?me album du collectif marseillais. Un collectif qu?on a cru, un temps, dissout dans de riches exp?riences individuelles : Moussu T. et ses Jovents. Gari, Lux et leur ?ai Star. Jali et son Papet J.com. Trois projets, cinq albums. ?Des fouilles personnelles ? c?t? du projet central ?, glisse Tatou, alias Moussu...

    En 2007, Massilia, au grand complet, renoue le fil commun. Avec un disque vivant. Au nom qui claque comme un cri de lutte. Cette fois, le groupe a travaill? diff?remment. Ran?on de l?exp?rience. ? Massilia 2007, ce n?est pas Massilia 1987. Vingt ans qu?on bosse ensemble : il y a des choses qu?on n?a plus besoin de se dire ?. Les deux derniers albums (3968 CR 13 et Occitanista) avaient ?t? pr?c?d?s d?apprentissages. Des voyages aux sources de la musique traditionnelle. ? Disons que nous ?tions repartis ? la fac ! S?amuse Gari. On a ?tudi? avec des sp?cialistes des bourr?es, des farandoles? ?

    Cette fois, tout est parti des s?quences, boucles de musique qui affinent toujours le m?me cocktail : ? Un truc traditionnel tir? vers le raggamuffin, un truc ragga tir? vers le trad?. On voulait un album qui fasse danser, raconte Gari. Un disque qui repr?sente le reggae actuellement, sa diversit??. L?intention se traduit par des guitares. Celles de Blu. Satur?es, saccad?es, rock parfois. Omnipr?sentes. Sur des bases dynamiques, ?galement tiss?es par Janvi? aux claviers et Kayalik aux platiniks, Jali, Tatou, Lux et Gari posent leurs rimes. En occitan et en fran?ais, l?esprit n?a pas chang? : citoyen, concern?, motiv?. ? Massilia fai avans ?, titre qui ouvre l?album, trace la voie. Danser, penser, faire... ? partir de ton quartier, ? toi d?avancer. ? Souple et boul?gant, libre et occitan ? r?p?te le refrain. Tout est l?. ? Nous ne sommes pas des inventeurs d?histoire, nous sommes des gens qui illustrent ce qu?ils voient ? d?finit Jali.

    Marseille. Une belle que Massilia n?a jamais quitt?e. Et qu?il honore toujours comme personne. Avec des mots simples, d?amoureux ravis. ? Au March? du Soleil ?, ? Rendez‐vous ? Marseille ?, ? Dimanche aux Goudes ?... Mais Marseille change aussi et se perd ? courir derri?re des chim?res. Massilia s?y sent en r?sistance. ? Lo Micr? es romput ?, avec sa ritournelle musicale, a des allures de r?veil collectif : ? En tant qu?espace de rencontres de gens, de vie, de solidarit?, Marseille a quasiment disparu, l?che Tatou. Aujourd?hui, ce qu?on nous propose, c?est Marseille light. ?.

    ? Comment d?fendre un certain regard sur le monde, compl?te Jali, et accepter que ce regard soit annihil? ici ? ? Impossible. Massilia sera l? pour emp?cher ?a. Toujours et toujours. De Longue.

    (?ai : prononcer ? wa? ?)

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan