Cette semaine

Autres portraits



Les autres albums

  • Foley Room (2007)
  • Les portraits » Amon Tobin

    Le g?nie de la manipulation sonore, Amon Tobin, est de retour avec ?Foley Room?, son album ? la fois le plus conceptuel et le plus beau. Apr?s avoir fini son travail pour la BO du jeu Splinter Cell, Tobin a d?cid? de repenser son processus de cr?ation; jusqu?alors bas?e sur la reconstruction de nombreux extraits de vinyls, sa m?thode devait ?tre remise en cause. Amon s?est donc int?ress? au travail des bruiteurs et s?en est inspir?. Savez-vous qu?une foley room est une pi?ce o? sont enregistr?s les bruitages de films?

    Avec ceci en t?te, Amon et son ?quipe d?assistants sont descendus dans les rues munis de super micros ? bandes, pour y enregistrer toutes sortes de sons : ustensiles de cuisine, hurlements de tigre, bruits de chat d?gustant un rat, vrombissements d?une moto, en passant par le voisin qui chante sous la douche ou les fourmis mangeant de l?herbe ! Ajoutez ? cela les sons de divers musiciens dont le Kronos Quartet, que Tobin a enregistr? dans les salles de bruitage de San Francisco. Tobin a ensuite utilis? cette richesse de mati?re premi?re, l?a tritur?e dans tous les sens pour produire la musique la plus inqui?tante qui soit.

    Il est ? noter que ?Foley Room? est accompagn? d?un DVD documentaire sur toute l?histoire et la r?alisation de l?album.

    Ce qui caract?rise le mieux ?Foley Room?, c?est ce qu?Amon d?crit comme ?l?association de sons partageant la m?me puissance sonore, malgr? la multiplicit? de leurs origines?. Le but ?tant d?utililiser, d?former, reformer, et manipuler la source jusqu?? la brouille totale des pistes. Mais, bien que le processus de cr?ation soit assez exp?rimental, ?Foley Room? n?est absolument pas un exercice de musique avant-gardiste. C?est du pur Amon Tobin, avec mille subtilit?s soniques et m?lodiques ! Le r?sultat est imm?diatement audible : cette nouvelle profondeur de son, ce souffle vivant, malgr? la mani?re presque non naturelle avec laquelle la musique a ?t? assembl?e. Par de nombreux aspects, c?est ce que Tobin a produit de plus musical et m?lodique. Les moments d'?tranget? imaginaire succ?dent aux passages emprunts de joie de vivre. Surtout, il y a une vraie uniformit? qui vous emm?ne vers des sentiments et des sensations nouveaux, qui vous encourage ? voir l?album non pas comme une collection de ?morceaux? mais comme un morceau unique. Unique et ambitieux, ?Foley Room? se place haut, tr?s haut dans l?oeuvre de Tobin.

     


    Contact - Qui sommes nous ? - Chroniques - News - Les liens - Plan